inspiration, intelligence, Rencontres

Connais-tu Philip K Dick ?

𝐉’𝐚𝐢 𝐫𝐞𝐧𝐜𝐨𝐧𝐭𝐫𝐞́ 𝐏𝐡𝐢𝐥 𝐚̀ 𝐥’𝐮𝐧𝐢𝐯𝐞𝐫𝐬𝐢𝐭𝐞́, 𝐮𝐧 𝐩𝐞𝐮 𝐩𝐚𝐫 𝐡𝐚𝐬𝐚𝐫𝐝. . Un ami dont je respectais les goûts et qualités intellectuelles me l’avait recommandé.

Aujourd’hui je vais vous parler d’un coup de foudre. Car l’œuvre de Phil n’a jamais quitté mon univers mental.

Il est mort en 1982, année à laquelle je suis née, j’aime à imaginer que je suis sa réincarnation.

J’ai fait de son travail un mémoire de philo sur la réalité et l’illusion, à une époque où son apport dans cette discipline, en France en tout cas, n’était pas encore reconnu.

Je trouve son actualité frappante ! Et contrairement à beaucoup d’autres sa vision n’est pas à côté de la plaque.

Réalité Virtuelle, IA, libre arbitre, surveillance de masse, concept de « réalité alternative »… plus que jamais il faut lire Phil aujourd’hui !

📖 « La réalité est ce qui ne disparaît pas, même si vous cessez de croire en elle. » Philip K Dick (A Scanner Darkly)

Phil, c’est Philip K. Dick.

A 16 ans il répare des bagnoles dans un garage et commence à écrire des nouvelles pour des revues de SF. Parce qu’il aime ça.

Il ne cessera jamais d’écrire. Dans un style que j’adore. C’est vif, tranchant, rien d’ampoulé chez lui.

Cet homme est un visionnaire, pas un universitaire.

La qualité de ses livres est très inégale et cela fait partie des choses que j’aime chez lui. Il s’en fout.

Il écrit et c’est tout, c’est compulsif. Sa vision est si forte, frôlant la folie, et il doit se libérer de ce qui l’habite.

Dans sa manière de travailler, il m’a beaucoup inspirée.

Il écrit ses livres comme j’écris mes posts. Sans trop y penser et sans se retourner.

Pourtant nous lui devons des chefs d’œuvres absolus, tant en littérature qu’en films ou séries.

4 exemples :

1. Blade Runner (Do Androids Dream of Electric Sheep?) : réflexions sur l’humanité, la conscience et l’identité à travers l’histoire d’un chasseur de primes qui poursuit des androïdes qui ont pris l’apparence d’êtres humains.

2. Minority Report : liberté individuelle, surveillance de masse et réalité subjective.

Phil questionne la notion de prédestination et de libre arbitre, en se demandant si la prévention des crimes est justifiée par la perte de la liberté individuelle.

Il y a également une réflexion sur la fiabilité de la technologie et des prédictions, ainsi que sur la possibilité que la vérité soit manipulée pour servir les intérêts de ceux qui détiennent le pouvoir.

3. A Scanner Darkly Roman adapté en film qui décrit une société futuriste où les individus sont constamment surveillés le gouvernement et où les drogues de synthèse sont courantes. Il explore les thèmes de la liberté individuelle et de la vérité.

4. Le Maître du haut château : uchronie où les États-Unis ont perdu la Seconde Guerre mondiale et où le pays est divisé entre les Japonais et les Allemands (réalité alternative, liberté et résilience).

👉 L’avez-vous déjà lu ?

Nathalie
Hypno-Coach

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s