addictions, intelligence

Fumée toxiques… une histoire de sevrage

Trop de fumées toxiques… L’humanité et le fumeur, malades, ont le même problème : l’incapacité à se sevrer.

Dissiper au plus vite cette fumée mortifère et refaire place à l’abondance de vie.

Il savent pertinemment ce qu’il faut faire mais n’y arrivent pas.

C’est trop ancré ⚓ on est trop accros 🧟‍♀️

Individuellement comme collectivement, un sevrage, ça ne s’improvise pas.

Je dis volontairement ‘sevrage’, ‘arrêter de’ revient à ‘se retenir de’ alors que ‘se sevrer’ est un processus actif de transformation.

Avec un avant (situation subie), un début, un pendant, une fin et un après (situation voulue).

Le sevrage, période sensible :

. Se planifie

. S’organise

. S’annonce

. S’accompagne (suivi)

. Connaît des obstacles (et craquages)

. Se récompense pendant le processus

. Implique un deuil de la vie d’avant

. Se célèbre une fois réussi

. S’inscrit durablement dans un recit (de vie ou collectif)

Il y a beaucoup à apprendre de ceux qui accompagnent le sevrage.

Et vous, avez-vous déjà cru qu’il suffisait de d’arrêter quelque chose et au moment d’essayer de le faire : impossible ?

Nathalie
Hypno-Coach 07 80 96 87 07
#cabinet unevoixquiporte.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s